Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

SERIES80S90S

Qui, de cette époque, n'a pas passé son temps devant la télé à regardé toutes les séries et dessins animés? Qui aujourd'hui n'aime pas revoir une image, relire l'histoire et surtout réentendre le générique d'une série, d'un dessin animé qui a bercer son enfance? Alors pour vous (et moi avant tout) je vais les déterrer!
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- Années 80
- Années 90

5 DERNIERS ARTICLES
- Nicky Larson
- Vision d'Escaflowne
- Evangelion
- L'Ecole des Champions
- Fly
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- La Petite Maison dans la Prairie
- Vision d'Escaflowne
- Creepy Crawlers
- Nicky Larson
- Evangelion
- Sailor Moon
- Inspecteur Gadget
- Signé Cat's Eyes
- Boumbo
- Princesse Sarah

BLOGS FAVORIS
Ajouter series80s90s à vos favoris

LIENS FAVORIS
- film en streaming
- film streaming
- streaming vf
- film streaming vf
 Nicky Larson Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

City Hunter est un manga de Tsukasa Hojo dont le titre original est シティーハンター (City Hunter). Il est publié en français aux éditions J'ai Lu (trente-six volumes au total contre trente-cinq seulement en japonais). Une réédition du manga produite par Generation Comics a commencé en octobre 2005. Cette réédition propose quelques améliorations et bonus : format agrandi par rapport à l'original, certains chapitres en couleurs et des anecdotes sur la naissance de City Hunter. À noter que cette dernière édition est identique à une réédition japonaise (pour fêter les 20 ans de la série) et est plus respectueuse de l'œuvre de base.

Il a été adapté en dessin animé, et diffusé en France pour la première fois 29 novembre 1990 sur Tf1 (Club Dorothée) sous le titre Nicky Larson. Puis il garda ce titre et fut rediffusé et est encore diffusé sur France 2, AB1, Mangas, NT1.

La série comptabilise 140 épisodes en 4 saisons (51 épisodes ; 63 épisodes ; 13 épisodes; 13 épisodes)


Synopsis :

Nicky Larson (Ryo Saeba en VO) est un tueur à gages associé avec Tony Marconi (Hideyuki Makimura) au sein d'une agence de détectives privés. Tony se charge de trouver les clients tandis que Nicky se concentre sur les tâches plus physiques. Il utilise notamment comme arme favorite, un colt python 357 Magnum, et est un véritable champion de tir (on apprend à la fin de la seconde série qu'il a participé à des guérillas durant sa jeunesse).
Les deux compères se sont spécialisés dans la protection de personnes, particulièrement les belles jeunes femmes, pour satisfaire Nicky, qui ne se contrôle plus dès qu'il en voit une. Mais malheureusement Tony est abattu par un tueur professionnel et Nicky se retrouve un peu malgré lui avec Laura (Kaori), la soeur cadette de Tony, comme nouvelle partenaire.
Elle tombe rapidement amoureuse de lui et lui s'est également attaché à elle mais préfère ne pas le montrer. En effet, il veut conserver sa liberté (et surtout pouvoir harceler les jolies clientes !). De plus, Laura est un véritable garçon manqué, et est très jalouse ce qui vaudra de très célèbres et terribles raclées avec sa célèbre massue. Le couple Nicky/Laura est parfois sollicité par Hélène Lamberti (Saeko Nogami), une charmante et dangereuse officier de police qui règle rarement ses dettes mais qui leur facilite le travail, et aussi sa soeur Raquel, qui est elle aussi sous le charme de Nicky. Il existe enfin une collaboration tacite avec Falcon dit "Mammouth", un terrible professionnel du milieu, expert dans le maniement des explosifs, qui deviendra plus tard un très bon ami bien qu'il ne soit pas très expressif.



Nicky Larson, avec Les Chevaliers du Zodiaque, Dragon Ball Z et Ken le survivant (qu'il remplacera en 1990) est très certainement LA 4ème grande série culte "action" des années Club Dorothée. L'humour, les scénarii mais surtout la personnalité charismatique de Nicky (appuyée par la voix de Vincent Ropion) et son duo avec Laura, sont les atouts de cette longue saga...
La version française de ce dessin animé divise les fans, curieusement. En effet, là où les voix sont bien choisies et les dialogues plutôt acceptables (malgré une adaptation plus ciblée et édulcorée par rapport à la VO pour permettre une diffusion dans une émission enfants : Nicky Larson ne va plus dans des "Love Hotels", mais dans des restaurants végétariens par exemple !!!), le doublage orchestré par Maurice Sarfati sur les méchants est très critiqué (les fameux "je vais te faire bobo", "je vais tirer une bulette", "tu en perd ta moumoute, Mammouth" etc.) et bien que cet humour s'accorde plutôt bien avec ce qu'on voit à l'écran, cela laisse une étrange impression. Ça n'empèchera pas le succès de cette série en France.

Vidéographie de City Hunter:
1987: City Hunter
1988: City Hunter 2
1989: City Hunter 3
1989: Amour, Destin et un Magnum 357 (Film)
1990: Bay City Wars (OAV 1)
1990: Complot pour 1 Million de dollars (OAV 2)
1991: City Hunter '91
1995: Services secrets (TV Film 1)
1997: Goodbye my Sweetheart (TV Film 2)
1999: Live on stage (TV Film 3)

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 19-05-2007 à 16h46

 Dragon Ball Z Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Dragon Ball Z (ドラゴンボールZ (ゼット)) la suite de Dragon Ball fut produite de 1989 à 1995 et est composée de 291 épisodes, elle a été créée par Akira Toryiama et réalisée par Daisuke Nishio. Elle fut diffusée pour la première fois en France le 24 décembre 1990 sur Tf1 (Club Dorothée), rediffusée en 2005 et encore maintenant sur Mangas, AB1, MCM et NT1.


Synopsis :

Cinq années se sont écoulées depuis la défaite de Satan petit coeur face à Son Gokû en finale du Grand Tournoi des Arts Martiaux. Notre héros est désormais marié à Chichi et tout deux ont donné naissance à un petit garçon prénommé Son Gohan. Mais tous nos amis vont bientôt devoir affronter de nombreux guerriers : tout d'abord les supers guerriers de l'espace, avec Végéta à leur tête, le terrible Freezer, puis les cyborgs C-16, C-17 et C-18, jusqu'à l'arrivée de Cell qui absorbera deux des cyborgs pour devenir "Perfect Cell" et pour finir Boubou (Boo). Sur fond (lointain) de recherche des boules de cristal, Dragon Ball Z est principalement basé sur des combats titanesques qui dévastent tout et qui feront de cette série le plus gros succès jamais réalisé auparavant en France.

Avec "les Chevaliers du Zodiaque", cette série est sans conteste le poids lourd des années Club Dorothée. Série culte par excellence qui a séduit une génération de jeunes téléspectateurs, propulsant Songoku héros chouchou des petites têtes blondes, "Dragon Ball Z" a bien plus séduit que la première série Dragon Ball (pourtant plus variée et amusante). Succès certainement dû à des combats toujours plus longs et impressionnants, et des personnages particuièrement charismatiques et pas forcément gentils (en tête Satan petit coeur et bien sûr Végéta).
On ne compte plus le nombre de produits dérivés (figurines, jeux vidéos, livres...) vendus de par le monde et il en sort encore régulièrement !

Vidéographie de Dragon Ball Z :

1989 à 1995- Série télé
1989- Film 1: A la poursuite de Garlic
1990- Film 2: Le Robot des Glaces
1990- Film 3: Le Combat Fratricide
1990- TVFilm 1: Le Père de Son Goku
1991- Film 4: La Menace de Namek
1991- Film 5: La Revanche de Cooler
1992- Film 6: 100 000 Guerriers de Métal
1992- Film 7: L'Offensive des Cyborgs
1993- TVFilm 2: L'Histoire de Trunks
1993- Film 8: Broly le Super Guerrier
1993- Film 9: Les Mercenaires de l'Espace
1993- OAV 1 et 2: Dr Egui (inédit en France)
1994- Film 10: Rivaux Dangereux
1994- Film 11: Attaque, Super Warrior!
1995- Film 12:  Fusion
1995- Film 13: L'Attaque du Dragon
Les films 12 et 13 sont sortis en France au cinéma sous le titre "Dragon Ball Z, le film" et les numéros 10 et 11 sous l'intitulé "Dragon Ball Z, le film 2".

Cliquer pour agrandir
  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 17-05-2007 à 15h00

 21 Jump Street Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

21 Jump Street est une série télévisée américaine en 103 épisodes de 47 minutes, créée par Stephen J.Cannel et Patrick Hasburgh, elle fut diffusée entre le 12 avril 1987 et le 27 avril 1991 sur le réseau FOX. En France, la série a été diffusée à partir du 2 Janvier 1990 sur Tf1.


Synopsis :

Une brigade de police spéciale a établi ses quartiers dans une ancienne église, au 21 Jump Street. À l'exception du capitaine Adam Fuller qui dirige la brigade, l'équipe est formée de tout jeunes policiers, qui justement en profitent pour s'intégrer dans les milieux jeunes à problèmes.


Les thèmes abordés dans la série sont similaires à ceux de beaucoup de séries américaines de la fin des années 80 ou du début des années 90 : crimes, alcoolisme, consommation de drogue, affaires liées au sexe, etc. Au bout d'une heure d'intrigue, chaque épisode délivre implicitement un message moral au problème évoqué dans l'épisode.

C'est cette série qui a contribué à faire connaître l'acteur Johnny Depp dans le monde entier. Son départ de la série a certainement favorisé la chute d'audience de la saison 5.

Un spin-off (série dérivée) est né de cette série : Booker

Le film Une Nuit au Roxbury (A Night at the Roxbury), de John Fortenberry, 1998, fait référence plusieurs fois à la série 21 Jump Street.

En novembre 2002, Paramount avait envisagé de faire un long-métrage basé sur la série, mais le projet n'a jamais vu le jour.

L'intégrale des première et deuxième saisons est sortie en DvD, mais uniquement en zone 1.

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 17-05-2007 à 14h09

 Draculito, Mon Saigneur Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Animé Franco-Allemand, Draculie - der gruftstarke Vampir, créé par Bruno René Huchez ede 1991 à 1993 et réalisé par Bruno René Huchez et Barham Rohani. Composé de 26 épisodes, il fut diffusé pour la première fois en septembre 1991 sur M6 (M6Kid) et rediffusé en 1993 sur M6 (M6Kid)



Synopsis :

Draculito est le fils unique du célèbre comte Dracula. Agé d'une dizaine années, Draculito mène une vie tout à fait normale. Curieux, ce jeune garçon doit tirer les enseignements de ses erreurs. Bien loin de la terreur qu'inspire les vampires, Draculito est un petit garçon attachant avec ses qualités et ses défauts. Il n'en demeure pas moins que le monde dans
lequel il vit ferait pâlir de peur n'importe quel petit garçon.

  Lire les 2 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 17-05-2007 à 15h21

 Samurai Pizza Cat Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Cats Tôninden Teyandee (キャッ党忍伝 てやんでえ) -Teyandee, la légende du groupe des chats Ninja -

Série d'animation Japonaise, composée de 54 épisodes (52 diffusée en France), créée par Tatsunoko et produite par Andy Thomas de 1990 à 1991. Elle dut diffusé pour la première fois en septembre 1991 sur La Cinq puis rediffusée en 1994 sur M6 (M6 Kid).

Synopsis :

Dans un petit monde sympatique mi-féodal mi-technologique, monde dirigé par un empereur qui est en fait complètement sénile, le diabolique Dusournois, flanqué de ses âmes damnées Ducrochu et Ducorbeau, tente par tous les moyens de prendre le pouvoir. Mais heureusement, un trio de chats veille ! Livreurs de pizza en temps normal, Toufou Touflamme, Guidon et Poly Ester se transforment en chats-samouraï dès que le danger approche. Toufou et son épée magique, Poly et ses petits coeurs et Guidon avec son parapluie, mettent à mal toutes les machines diaboliques de Dusournois, le faisant exploser de rage après chaque défaite.
Entre deux missions, nos chats essaient tant bien que mal de livrer des pizzas, sous la direction de Francine... Toufou et Guidon ayant plutôt tendance à aller jouer les chats amoureux auprès de la belle (mais explosive) Lucille.

A noter que la série que nous connaissons en France n'est pas la version originale japonaise, mais celle américaine, remaniée par Saban qui y a changé les musiques et scénarii, et ajouté plus d'humour qu'à la base.



     L'étrange univers des Pizza Cats est constitué par le mélange de la société japonaise de l'époque d'Edo (1603 - 1868 ; Edo deviendra par la suite l'actuelle Tôkyô) et d'une culture fictive technologiquement très développée, peuplé d'animaloïds, animaux cyborgs de toutes espèces se comportant comme les humains.  Les références à ce passé glorieux sont multiples, ne serait-ce que dans l'apparence des villes et de leurs habitants, ou dans les noms.  Ainsi, dans la version originale, les Nyankee - nom japonais des Pizza Cats composé de nyan, miaulement de chat, et Yankee - habitent-ils Edoropolis, son souverain l'empereur Fred s'appelant en réalité le Shôgun Iei-Iei Tokugawa, parodie de la véritable figure historique Ieyasu Tokugawa (1542 - 1616).  Parmis les autres noms, nous avons Yattarô (Toufou), qui pourrait se traduire par « je t'aurais »; Sukashii (Guidon), « crâneur », ce qui résume bien leur caractère ; il y a aussi Prurun (Polly, les noms français étant l'adaptation des noms américains Speedy, Guido et Polly que l'on peut par ailleurs entendre dans les génériques de début et de fin), qui est un ronronnement mais qui peut aussi s'interpréter comme une de ces onomatopées dont la langue japonaise est riche et qui imite ici le 'bruit" d'une masse de consistance gélatineuse agitée de soubresauts, comme une certaine partie de l'anatomie féminine...
     Wan-no-kami ensuite (Bourru) est composé de wan, aboiement, de même que Kôn-no-kami (Dusournois) est composé de kôn, glapissement (Eh oui, Dusournois est un renard et non un rat comme le voudrait la version française ; le renard - kitsune - étant un animal central du folklore japonais).  Enfin, Gennarisai (Décati) est également significatif, gennaru voulant dire « en avoir assez »...
     Signalons enfin que les musiques originales, auxquelles nous n'avons pas eu droit puisque les nôtres proviennent de la version américaine, sont signées Kenji Kawai. Pour les autres noms et des informations complémentaires, reportez-vous par exemple à l'Anime Reference Guide Settei paru en mai 93 chez Antarctic Press.

David «Madox» Siegl

-article d'Anime Land no 32-

  Lire les 2 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 14-05-2007 à 11h36


|<< <<<  3   4   5   6   7  | 8 |  9   10  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 13-05-2007 à 11h17 | Mis à jour le 27-05-2007 à 17h17 | Note : 8.24/10